Vous êtes ici

Quel avenir pour la micro-informatique et les appareils mobiles de l'ère "post-pc" ?

Au delà de mouvements de la tête ou encore de la reconnaissance vocale je me posait la question des modes de contrôle possibles pour les futures Google Glasses aka Project Glass qui ont fait parler d'elles ces derniers mois. J'ai donc fait une rapide recherche sur l'oculométrie (eye-tracking) puisqu'il me semblait que cela existait déjà au stade de prototype et que ce serait un mode contrôle de choix pour le Project Glass.

Mais comme souvent, quant on a une idée, d'autres y ont pensé également avant nous... vous devinerez donc aisément sur quoi je suis tombé...

Désolé si je débarque pour vous mais j'avais raté ce point précis concernant les Google Glasses ou ne m'en rappelais plus (trop d'actualités à suivre...). En fait il n'y a pas grand chose à rajouter par rapport à cet article : cela confirme simplement l'idée que je me faisait des appareils à venir au moment ou l'on m'a demandé cette semaine si je pensait que les ardoises étaient l'avenir de la microinformatique. Ma réponse avait donc été (et je le confirme maintenant), que le tactile, les ardoises et autres appareils assimilés ne sont pas l'avenir ! Du moins ils ne le seront pas pour une utilisation générique, seulement pour des cas particuliers...

L'avenir sera donc selon moi plutôt propice aux "wearable devices" (beaucoup plus tôt qu'on ne le pense puisque Google prévoit de sortir son système de lunettes "intelligentes" en 2013), du moins jusqu'à ce que le contrôle par la pensée à la base des interfaces cerveau-machine prennes le relais à plus long terme.

Notez cependant que l'on pourrait aussi utiliser en complément ou en alternative à l'oculométrie des technologies de ce type :

Bracelet à détection de mouvements
Leap Motion

-

Crédits photo (Creative Commons Attribution) : http://museumdesignlab.wordpress.com/2009/10/29/museumstechnology-life/technology-based-life-2/

Ajouter un commentaire