frenchhope: animal*

Les signets de cette page sont gérés par un administrateur.

204 signet(s) - Classer par : Date ↓ / Titre / Vote / - Signets des autres utilisateurs pour ce tag

  1. -
    https://www.20minutes.fr/societe/2577...nt-suffisamment-avant-acquerir-animal
    Vote 0
  2. -
    https://www.slate.fr/story/180384/ame...-infection-maladie#Echobox=1564904908
    Vote 0
  3. -
    http://www.zegreenweb.com/sinformer/l...utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
    Tags: , , , , par frenchhope (2019-06-10)
    Vote 0
  4. -
    https://www.nouvelobs.com/les-interne...hat-polluent-plus-que-les-avions.html
    Vote 0
  5. -
    https://www.20minutes.fr/insolite/252...ier-chienne-bonne-sante-etre-enterree
    Vote 0
  6. -
    https://www.gurumed.org/2019/05/21/un...le-sujet-dune-photo-en-divers-animaux
    Vote 0
  7. Pourtant, face à ces théories et initiatives, il faut bien se dire que l’homme n’est pas un animal comme les autres. Ceci se voit bien autour de nous. Quoi que les animaux savent compter et échanger, ils n’ont pas de billets de banque. Quoi que les animaux savent communiquer et ont des langages, ils n’ont pas l’écriture qui a permis à l’Homme cette accumulation culturelle avantageuse. Pour autant, donner des droits aux animaux signifierait-il rabaisser les hommes ? Il n’en est rien.

    Bien sûr, certains (très peu) animalistes extrémistes se lâchent sur les blogs et préfèrent « expérimenter sur les prisonniers ». Des végétariens voudraient forcer les humains à ne plus manger de viande. Mais ces arguments ne sont avancés que par une minorité inondant les réseaux sociaux. Il ne s’agit pas en donnant des droits aux animaux, de diminuer ceux des hommes. Dire d’un côté « il ne faut plus que l’homme n’utilise aucune espèce animale », comme de l’autre « donner des droits aux animaux, c’est rabaisser l’homme », sont des arguments utilisés que par une minorité de personnes qui ont peu de connaissances soit en philosophie, soit en éthologie. L’éthique, c’est du bon sens comme Kant le soulevait :

    « Les devoirs que nous avons en fait envers les animaux sont des devoirs envers l’humanité car les animaux sont un analogon de l’humanité. Un homme cruel envers les animaux le sera aussi envers les hommes. »

    Comme le dit si bien Matthieu Ricard, prendre en compte la condition animale, c’est donc élever l’homme vers une humanité bien supérieure à ce qu’elle est aujourd’hui ou encore que les philosophes ou sémioticiens, comme Astrid Guillaume ou Anne-Laure Thessard, appellent une humanimalité.
    https://theconversation.com/debat-don...st-ce-reduire-ceux-des-humains-116846
    Vote 0
  8. Même bouleversement pour le cheval. Pendant leurs recherches, les scientifiques ont découvert plusieurs lignées de chevaux qui vivaient il y a quatre à cinq mille ans... et qui ont complètement disparu. Ils se disent frappés par la rapidité avec laquelle la diversité génétique des chevaux s'est effondrée dans les deux à trois derniers siècles, alors qu'elle était restée constante dans les cinq millénaires précédents.
    https://www.francetvinfo.fr/animaux/u...s-ont-change-les-chevaux_3425537.html
    Tags: , , par frenchhope (2019-05-03)
    Vote 0

Haut de page

Première / Précédent / Suivant / Dernière / Page 1 de 21 Marque-pages / Space Oasis: Tags: animal

À propos - Propulsé par SemanticScuttle