frenchhope: distraction permanente*

Les signets de cette page sont gérés par un administrateur.

1 signet(s) - Classer par : Date ↓ / Titre / Vote / - Signets des autres utilisateurs pour ce tag

  1. > Une activité qui pourrait être promise de plus en plus à l’élite, donc, et creuser encore un peu plus la fracture sociale, en écho à l’observation du philosophe Matthew Crawford dans son livre Contact (La Découverte, 2016) au sujet des salles d’attente des aéroports : pour une majorité, la cacophonie, les haut-parleurs, les écrans de pub et les distractions technologiques ; et pour une petite minorité, les salons business, le silence et la concentration, proposés comme une option deluxe.

    > « La plasticité de notre cerveau lecteur, reflet de l’ère numérique, va-t-elle accélérer l’atrophie de nos processus de pensée les plus essentiels – l’analyse critique, l’empathie, la réflexion – au détriment de nos sociétés démocratiques ? » s’inquiète quant à elle Maryanne Wolf, chercheuse en neurosciences cognitives, dans Reader, come home: the reading brain in a digital world (HarperCollins, 2018, non traduit). « Ma crainte, c’est que l’atrophie de ces processus de pensée et leur non-développement chez l’enfant aient des implications pour l’homme en tant qu’espèce », nous explique-t-elle.

    > Certains garçons pensent que la lecture est “un truc de gonzesse” ou de premier de la classe. Quand ils voient que tout le monde lit, ils comprennent que c’est un plaisir qui peut appartenir à tous. »
    https://usbeketrica.com/article/demain-serons-nous-trop-abrutis-pour-lire
    Vote 0

Haut de page

Première / Précédent / Suivant / Dernière / Page 1 de 1 Marque-pages / Space Oasis: Tags: distraction permanente

À propos - Propulsé par SemanticScuttle