frenchhope: hiérarchie*

Les signets de cette page sont gérés par un administrateur.

49 signet(s) - Classer par : Date ↓ / Titre / Vote / - Signets des autres utilisateurs pour ce tag

  1. -
    https://www.lemonde.fr/societe/articl...s-dans-leur-service_1847628_3224.html
    Tags: , , , par frenchhope (2019-08-10)
    Vote 0
  2. -
    https://theconversation.com/une-carri...stion-de-perception-avant-tout-119433
    Vote 0
  3. En gros, de la même façon qu’au XVIIIe siècle des gens on réussi à penser une société sans roi, sans aristocratie... aujourd’hui certains réussissent à l’imaginer sans management hiérarchique. Car la bonne vieille pyramide fonctionne bien dans une complexité maîtrisable. Mais dès que l’on rentre dans les systèmes complexes, les chefs ne sont plus capables d’ingérer la somme des sujets à traiter et la hiérarchie devient un frein."

    nous passions des mois à absorber de l’information pour présenter une synthèse en une heure devant le comité de direction du client. Qui lui-même, devait à son tour ingurgiter des problématiques complexes toute la journée. Cela finissait par rendre les dirigeants inaptes à faire des choix systématiquement pertinents. Or quand on regarde tous les systèmes complexes du monde - le cerveau, la forêt, etc. - aucun ne fonctionne de façon hiérarchique, mais au contraire par le biais d’une intelligence ou d’une autorité distribuée. Et parmi les douze entreprises étudiées, les patrons utilisent tous la mêême métaphore : “nous sommes un organisme vivant”.

    J’imagine parfois un jeune créatif dans une boite de pub, qui réunit tous ses collègues pour leur dire « je me pose des questions fondamentales sur ce que l’on est en train de faire. On crée de faux rêves, pour vendre des produits dont on n’a pas besoin, et on rend malheureux tous ceux qui n’ont pas accès à ce rêve... ». Cette personne-là aurait du courage, elle dirait haut et fort ce que tout le monde dans l’entreprise aurait au moins déjà pensé une fois. Mais elle mettrait probablement un coup de frein à sa carrière. Personnellement, au cours de ma carrière, il y a bien des fois où j’aurais dû exprimer certaines choses si je m’étais écouté. Peu à peu, on met un couvercle là-dessus et à la fin, il ne reste que notre ego.

    En entreprise, nous nous donnons tous l’air plus masculin que nous ne le sommes en vérité. Prenez l’exemple d’un médecin qui dégage l’image qu’il sait tout parce que c’est ce qu’on attend de lui, alors qu’à l’intérieur, il est sans cesse rongé de doutes, mais derrière un masque. En fait, nous avons tous un côté rationnel et un coté intuitif. Mais l’émotionnel, le spirituel sont des choses que l’on ne montre pas. Toute une partie de ce qui fait l’essentiel de qui nous sommes ne s’exprime pas.

    Quand il y a de la bienveillance, de l’écoute active, de la communication non-violente, les gens se sentent mieux."
    https://www.ouishare.net/article/vers...tre-avec-frederic-laloux?locale=en_us
    Vote 0
  4. -
    https://invidio.us/watch?v=_FyfTx4ZHm...ocal=true&autoplay=0&subtitles=%2C%2C
    Vote 0
  5. -
    https://theconversation.com/contre-le...rez-bien-un-peu-de-lien-social-116075
    Vote 0
  6. "Dans quelle mesure, en effet, un dirigeant est-il légitime pour conduire un interrogatoire de type policier ? Pour formuler des accusations ? Voire pour juger de la culpabilité des subordonnées et énoncer des condamnations ? L’analyse de ces conversations soulève ainsi la question des limites des relations d’autorité."

    "Les leçons à tirer de ce cas sont multiples. À l’évidence, il y a matière à réfléchir sur les décisions prises par les dirigeants, ainsi que sur les déviances qui guettent ceux-ci lorsqu’ils se prennent pour des policiers. En ce qui concerne plus spécifiquement les pratiques de communication, notre analyse invite à prendre de la distance vis-à-vis des distinctions trop tranchées entre « bonnes » et « mauvaises » pratiques. En particulier, il est souvent recommandé de « laisser de côté » la relation hiérarchique pour « faciliter » la communication. Quoiqu’exceptionnelles à plus d’un titre (ou plutôt à cause de cela), ces conversations montrent la complexité de ce qui se joue dans un échange entre supérieur et subordonné. La frontière entre une « bonne » communication et une communication abusive est en fait assez ténue. L’exercice abusif de l’autorité peut facilement se dissimuler derrière des pratiques de communication qui semblent anodines, comme celles invitant à l’échange."
    https://theconversation.com/cest-du-s...les-conversations-manageriales-117933
    Vote 0
  7. -
    https://www.agoravox.fr/actualites/so.../le-reseau-ou-la-fin-des-chefs-213180
    Vote 0
  8. -
    https://www.wedemain.fr/Holacratie-ce...nt-abandonne-la-hierarchie_a3728.html
    Vote 0

Haut de page

Première / Précédent / Suivant / Dernière / Page 1 de 5 Marque-pages / Space Oasis: Tags: hiérarchie

À propos - Propulsé par SemanticScuttle