frenchhope: néolibéralisme*

Les signets de cette page sont gérés par un administrateur.

27 signet(s) - Classer par : Date ↓ / Titre / Vote / - Signets des autres utilisateurs pour ce tag

  1. -
    https://lemediapresse.fr/economie/bil...i-des-puissants-au-dela-des-fantasmes
    Vote 0
  2. "Le centre-gauche, par exemple, représente le néolibéralisme à visage humain. Son objectif est d’adapter au XXIe siècle les politiques de l’ancien président américain Bill Clinton et de l’ancien premier ministre britannique Tony Blair, en n’apportant que de légères modifications au système de financiarisation et de mondialisation actuel. La droite nationaliste, quant à elle, rejette la mondialisation, et accuse les migrants et les étrangers de tous les problèmes. Mais, comme l’a montré la présidence de Donald Trump, elle continue – du moins dans sa version étatsunienne – à réduire, avec zèle, les impôts des riches, à déréglementer et à réduire ou supprimer les programmes sociaux."

    "La deuxième priorité est de reconnaître que la « richesse des nations » est le résultat d’une enquête scientifique – l’étude du monde qui nous entoure – et d’une organisation sociale qui permet à de vastes groupes de personnes de travailler ensemble pour le bien commun"
    https://www.legrandsoir.info/pourquoi...t-du-neoliberalisme-the-guardian.html
    Vote 0
  3. -
    https://www.endehorsdelaboite.com/fr/...-ultra-liberalisme-est-il-un-fascisme
    Vote 0
  4. J’ai vu mille percées des écologistes depuis que je suis née et cela n’aboutit jamais à rien. Attention à ne pas surévaluer leur résultat à chaud. Le score du parti écologiste témoigne à peine de l’aspiration populaire considérable, partout dans le monde, pour que la gauche et toute la vie politique se recomposent autour de l’écologie, de la santé, de l’avenir du vivant. Qu’elle se réinvente autour des modes de vie, des questions de travail, de climat, d’alimentation… Dans son ensemble, la gauche subit un grave revers puisqu’elle ne recueille que le tiers des suffrages. Elle souffre d’une situation historique dont on n’est pas encore sortis : la crise du socialisme puis de la social-démocratie, qui s’est laissée détruire de l’intérieur en s’hybridant avec le néolibéralisme. Il faudra des décennies pour qu’elle arrive à se recomposer, dans le double contexte de l’échec du néolibéralisme mondialiste et de la crise environnementale, autour des thèmes dont je viens de parler. Ces processus sont déjà enclenchés, mais ils ne pourront aboutir que si nos démocraties se réforment de fond en comble et entament une critique sérieuse du mécanisme de l’élection, de la personnalisation du pouvoir et de la représentation. C’est ce qu’ont très bien compris les gilets jaunes, même s’ils n’ont pas pu trouver de solution, en quelques semaines, à cette question redoutable. C’est un travail politique qu’il faut absolument poursuivre.
    https://www.liberation.fr/politiques/...t-produit-d-inoui-en-six-mois_1729691
    Vote 0
  5. -
    https://la-bas.org/la-bas-magazine/en...risme-stade-supreme-du-neoliberalisme
    Vote 0
  6. -
    http://theconversation.com/injonctions-a-ladaptation-tous-victimes-112795
    Vote 0
  7. -
    https://theconversation.com/nouvelles-inegalites-nouvelles-coleres-112727
    Vote 0

Haut de page

Première / Précédent / Suivant / Dernière / Page 1 de 3 Marque-pages / Space Oasis: Tags: néolibéralisme

À propos - Propulsé par SemanticScuttle