frenchhope: ressources naturelles*

Les signets de cette page sont gérés par un administrateur.

11 signet(s) - Classer par : Date ↓ / Titre / Vote / - Signets des autres utilisateurs pour ce tag

  1. -
    https://www.francetvinfo.fr/monde/afr...es-grands-lacs-africains_3527025.html
    Vote 0
  2. -
    https://www.franceinter.fr/emissions/...utm_source=Twitter#Echobox=1561094401
    Vote 0
  3. Improprement appelées terres rares, ces métaux sont en fait aussi abondants que le nickel ou le cuivre mais beaucoup plus dispersés.

    des travaux ont montré qu’en nano-structurant des particules contenant des éléments simples et largement disponibles comme le fer, le cobalt et le carbone, il est possible d’obtenir des propriétés magnétiques rivalisant avec celles d’aimants permanents élaborés à partir de métaux rares. L’objectif de réduction de l’utilisation des terres rares est également à portée de main pour d’autres fonctions comme la catalyse en développant de nouveaux catalyseurs bimétalliques à base d’éléments de transition ou pour les accumulateurs alcalins avec la conception de nouveaux matériaux d’anodes sans terres rares, plus légers et résistant bien à la corrosion.

    La seconde piste est celle du recyclage des objets existants pour récupérer les précieux éléments qu’ils contiennent. Aujourd’hui, on peut considérer comme des mines hors sol les montagnes de déchets technologiques produits par nos sociétés. Extraire et recycler les métaux qui les composent pour pouvoir les réinjecter dans l’économie représente un enjeu considérable sur le plan technologique.

    C’est aussi une voie prometteuse pour s’affranchir des gisements miniers et de leurs contraintes géographiques et environnementales. Ainsi, des industriels européens et japonais se sont lancés dans des filières de valorisation en recyclant les aimants permanents contenus dans nos produits high-tech (disques durs d’ordinateurs, haut-parleurs, petits moteurs électriques) mais également pour d’autres filières comme les batteries nickel-métal hydrure (NiMH), les lampes à fluorescence ou encore les poudres de polissage des verres. Ces procédés devront toutefois rester suffisamment abordables et respectueux de l’environnement pour être viables et compétitifs vis-à-vis de la production minière.
    https://lejournal.cnrs.fr/billets/les-terres-rares-et-apres
    Vote 0
  4. -
    http://www.francetvinfo.fr/monde/envi...risme-de-masse-selon-wwf_2390966.html
    Vote 0
  5. Mais, selon Gro Intelligence, le problème de la plupart des évaluations réalisées sur l'insécurité alimentaire, est qu'elles se fondent sur la masse et le poids, et non la valeur nutritive. Pourquoi ? Parce que ce serait plus facile à calculer. Mais ce qui nous importe dans l'alimentation, poursuit Sara Menker c'est la valeur nutritive. Tous les aliments ne sont pas égaux même s'ils pèsent le même poids."

    Elle soutient que si l'on considère la valeur nutritionnelle de la production alimentaire actuelle, la sécurité alimentaire mondiale est déjà plus précaire que nous ne le pensions. En outre, la croissance démographique et économique de la Chine, de l'Inde et des pays africains exacerbera cette tendance, car ils continuent de croître en tant qu'importateurs nets de produits alimentaires. L'année 2023, dit la directrice de Gro Intelligence, est le point de convergence de la croissance démographique dans ces trois domaines.
    http://up-magazine.info/index.php/sec...ir-tout-le-monde#.WcDTCWV-USw.twitter
    Vote 0
  6. -
    https://www.lesechos.fr/finance-march...la-transition-energetique-2103122.php
    Vote 0

Haut de page

Première / Précédent / Suivant / Dernière / Page 1 de 2 Marque-pages / Space Oasis: Tags: ressources naturelles

À propos - Propulsé par SemanticScuttle