frenchhope: saas*

Les signets de cette page sont gérés par un administrateur.

49 signet(s) - Classer par : Date ↓ / Titre / Vote / - Signets des autres utilisateurs pour ce tag

  1. -
    https://www.journaldunet.com/solution...r-de-g-suite-et-office-365-par-le-jdn
    Vote 0
  2. -
    https://www.lemondeinformatique.fr/ac...ice-365-hors-de-ses-ecoles-75921.html
    Vote 0
  3. Mattermost présente de nombreuses fonctionnalités proposées par Slack et plus encore, notamment la possibilité de mettre la solution en marque blanche, ce qui représente une opportunité unique pour les revendeurs. La sécurité est un autre aspect pour lequel Mattermost représente une solution solide, car elle est sécurisée et permet aux entreprises d’exécuter des protocoles existants et/ou développés en internes et fournit un accès complet au code source.
    https://open-source.developpez.com/ac...-open-source-mainstream-en-entreprise
    Vote 0
  4. -
    https://www.lemagit.fr/actualites/252...mais-se-soucient-de-leur-souverainete
    Vote 0
  5. > Les pratiques de AWS, Google, Microsoft, Oracle, SAP et Salesforce sont plus particulièrement étudiées par les groupes de travail du réseau.

    > – Des comportements de « chasseur de prime », favorisés par un modèle de rémunération qui valorise le « vendre plus » au détriment du conseil et de la valeur ajoutée pour le client.

    – l’effet cliquet qui permet aux éditeurs de logiciels et fournisseurs de services numériques de s’assurer de la hausse des dépenses des clients. « Le manque de clarté de certaines clauses contractuelles et de certaines métriques, interprétées à l’avantage des fournisseurs, contribuent à accentuer cet effet cliquet », a souligné l’organisation.

    > « Le modèle économique du contrat de support (recalculé, en cas de baisse du nombre de licences, pour rester à coût constant), les bouquets d’offres, l’application de majorations en cas de réduction du volume de souscription ou de licences… ne sont que quelques exemples de ces pratiques tarifaires contestées par les clients », a insisté le Cigref.

    > – la pratique qui consiste à approcher directement les directions métiers et à contourner les équipes de la direction des systèmes d’information (DSI). Malgré le pilotage de la relation client/fournisseur pratiqué dans les grands groupes.

    > Ce contournement « a plusieurs conséquences : le développement du shadow IT, une complexification de l’urbanisme et des architectures IT, ainsi qu’une inflation des budgets IT. Cette pratique représente par ailleurs un risque pour l’intégrité des systèmes, dont la DSI est garante. »

    > Le Cigref, lui-même, à travers le groupe de travail « l’open-source, alternative aux grands fournisseurs » tente de répondre aux demandes de membres à la recherche d’alternatives aux solutions telles que Oracle JDK, Microsoft Office 365 et Google Suite.

    > Enfin, l’organisation observe chez les entreprises membres une recrudescence des politiques de développements internes. C’est la « 3ème voie » qui elle aussi s’appuie largement sur les développeurs et les pratiques DevOps.
    https://www.silicon.fr/relations-four...on&utm_campaign=SNAP%2Bfrom%2BSilicon
    Tags: , , , , , par frenchhope (2019-07-03)
    Vote 0
  6. -
    https://www.lemagit.fr/actualites/252...es-postes-de-travail-en-en-mode-cloud
    Vote 0
  7. -
    https://www.frandroid.com/culture-tec...de-hume-sattaquent-au-cloud-computing
    Vote 0
  8. -
    https://tech.slashdot.org/story/19/04/04/1724248/the-end-of-the-desktop
    Vote 0
  9. -
    https://www.computerworld.com/article...desktop-revelation-in-the-making.html
    Vote 0
  10. -
    https://www.silicon.fr/microsoft-team...ance-avec-329-000-clients-220193.html
    Vote 0

Haut de page

Première / Précédent / Suivant / Dernière / Page 1 de 5 Marque-pages / Space Oasis: Tags: saas

À propos - Propulsé par SemanticScuttle