Tags: écologie*

1435 signet(s) - Classer par : Date ↓ / Titre / Vote /

  1. -
    https://www.liberation.fr/planete/201...-doit-devenir-un-acte-citoyen_1737558
    Tags: , , par frenchhope (2019-07-20)
    Vote 0
  2. -
    https://usbeketrica.com/article/nous-...us-divisons-pour-mieux-laisser-regner
    Vote 0
  3. -
    https://m.reporterre.net/La-5G-ignore-les-enjeux-ecologiques
    Vote 0
  4. -
    https://theconversation.com/eolien-ma...a-france-se-jette-enfin-a-leau-119196
    Vote 0
  5. De la même façon, si je nais en 2019 dans un monde où 30% des oiseaux ont disparu en l’espace de 15 ans avant ma naissance, leur faible nombre me semblera la nouvelle norme. Le printemps devient de plus en plus silencieux, et nous nous habituons. L’idée de ce changement de référentiel est assez simple. Elle est même « minuscule, et peut être expliquée en une minute, donc je vais faire du remplissage », ironisait le biologiste marin Daniel Pauly, en amorçant une conférence TED sur le sujet. Mondialement connu pour son travail et ses alertes sur les ravages de la surpêche, Daniel Pauly - que nous avons récemment reçu en podcast dans le cadre des Tribunes du Museum d'Histoire Naturelle - est pour sa part à l’origine d’un concept proche, qu’il a baptisé en 1995, soit quelques années avant le psychologue Peter Kahn, le « shifting baselines syndrome » (ou syndrome du décalage de référentiels).

    « chaque génération de scientifiques accepte comme référentiel la taille et la composition du stock de poissons qu’il y avait au début de sa carrière, et utilise ce référentiel pour évaluer les changements ». Alors que ce référentiel se décale depuis des siècles.

    « Nous transformons le monde, mais nous ne nous en souvenons pas, poursuit Daniel Pauly dans sa conférence TED. Il ne reste plus que quelques poissons et nous pensons que c'est le niveau de référence. Et la question est : pourquoi les gens acceptent-ils cela ? Parce qu'ils ne savent pas que c'était différent avant.

    Anne-Caroline Prévot, chercheuse au Muséum national d’Histoire naturelle, qui appelle elle aussi à rétablir l’expérience de nature, dès l’enfance, et ce de façon directe (jouer en forêt, observer les animaux) ou médiée, à travers les jeux vidéo, l’art ou la lecture.

    Pour Robert Pyle, écologue américain et grand spécialiste des papillons (donc lépidoptériste, comme vous ne l’ignorez pas), nous faisons face à une « extinction de l'expérience de nature », ce qui constitue à ses yeux « l’une des plus grandes causes de la crise écologique » en cours, puisqu’elle « nourrit l’apathie envers les problèmes environnementaux, et inévitablement, une dégradation supplémentaire de notre habitat »
    https://usbeketrica.com/article/somme...us-frappes-d-amnesie-environnementale
    Vote 0
  6. -
    https://korii.slate.fr/et-caetera/ent...utm_source=Twitter#Echobox=1562235408
    Tags: , , par frenchhope (2019-07-06)
    Vote 0
  7. -
    https://www.franceculture.fr/emission...stique-44-lhypocrisie-du-greenwashing
    Tags: , , par frenchhope (2019-07-05)
    Vote 0

Haut de page

Première / Précédent / Suivant / Dernière / Page 1 de 144 Marque-pages / Space Oasis: tagged with "écologie"

À propos - Propulsé par SemanticScuttle