Vous êtes ici

markdown

Workflow de prise de notes sous Gnome (GNU/Linux) sans outil spécialisé

Informatique: 
Open Source: 

Ces notes seront écrites en Markdown, ce langage étant désormais très populaire et lisible par de nombreux logiciels sur toutes les plateformes. Étant un simple fichier texte, vous n'aurez pas de problèmes d'intéropérabilité ou de pertes de données dans plusieurs années. Je vous laisse découvrir sa syntaxe (très simple !).

Prérequis

  1. Avec Nemo ou Nautilus créez un dossier nommé "Notes", de préférence dans un dossier synchronisé par le client Nextcloud (ou ownCloud ou autre...) afin de pouvoir les synchroniser (sauvegarder) et les consulter/modifier sur un autre appareil.
  2. Toujours sous Nemo ou Nautilus ajoutez ce dossier aux favoris du bureau Gnome afin d'y accéder plus rapidement.
  3. Installer l'éditeur de text Atom
  4. Ouvrez Atom
  5. Installer les plugins "markdown-writer", "markdown-preview-plus", "markdown-image-helper" (menu "Édition > Paramètres" puis "Install")
  6. Quittez Atom

Créez votre première note

  1. Appuyez sur la touche "Super" (Windows) de votre clavier et saisissez "Notes"
  2. Cliquez sur le dossier "Notes" (Celui que vous aviez précedemment créé)
  3. Faites un clic-droit et Créez un nouveau document vide que vous renommerez en "MaNote.md" (extension .md)
  4. Faites un clic droit dessus, ouvrir avec une autre application, choisir "Atom" et le définir par défaut (pour ce type de fichiers, vous n'aurez plus à la refaire par la suite). Remarque : sur ma config c'est plus simple à faire avec Nemo qu'avec Nautilus
  5. Ajouter dès le début du document les métadonnées qui pourraient faciliter la recherche du document plus tard. Sous cette forme :
  6. ---
    layout: post
    title: Ma nouvelle prise de notes
    tags: test,titre,note
    ---
  7. Redigez votre document au format Markdown si vous voulez insérer des images rapidement, prenez des capures d'écran ou ouvrez un fichier, copiez dans le presse papier son contenu et collez le dans Atom.
  8. Enregistrez votre document. Si vous avez installé et configuré le client Nextcloud votre fichier va se synchroniser, vous pourrez ensuite le lire et le modifier sur d'autres terminaux, avec Atom sur poste de travail (comme ici) ou par exemple Markdown Editor sous l'interface web Nextcloud ou encore Writer Plus sous Android

 

 

Subscribe to RSS - markdown